Château de Chantilly
Château de Chantilly
Château de Chantilly
Une question ?

Vous êtes

Accueil > Événements > Exposition – André-Charles Boulle
Partager sur

Une exposition-événement

Le musée Condé de Chantilly conserve deux bureaux créés par l’un des plus grands ébénistes français de tous les temps, André-Charles Boulle. Pour la première fois en France, une exposition lui sera dédiée de juin à octobre 2024, au sein des Grands Appartements des princes de Condé au Château de Chantilly.

Les plus belles créations de ce créateur de génie, issues des commandes des plus grands commanditaires (le roi, le Grand Dauphin, le prince de Condé, la duchesse de Bourgogne), seront réunies au sein du château de Chantilly pour célébrer l’excellence du mobilier français, dont la technique n’a d’égale que la grâce de ses formes. La vie et la longue carrière d’André-Charles Boulle (1642-1732) sont aujourd’hui bien connues. À la fois artiste et artisan, l’ébéniste travailla pendant plus de cinquante ans pour le compte des Bâtiments du roi et répondit avec son atelier aux commandes de la famille royale et de la haute noblesse. Il atteignit un degré de perfection technique, notamment dans celle de la marqueterie de métaux et d’écaille, portée au plus haut niveau.

Bronzier de génie, il imposa le bronze doré dans le mobilier dont il renouvela les typologies. Ce fut aussi un collectionneur curieux et un dessinateur de talent, soucieux de faire connaître ses productions, notamment par la gravure. Étroitement associé à la somptuosité de l’art français sous Louis XIV, il connut la renommée dès son vivant ; cet engouement ne s’est plus jamais démenti depuis.

André-Charles Boulle tint un rôle central dans l’évolution du mobilier français à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle. Avec la commode, le bureau plat constitua l’une de ses plus importantes créations à la fin du règne de Louis XIV. Parallèlement à la production de bureaux à six pieds et de bureaux à caissons latéraux sur huit pieds, Boulle inventa en effet un nouveau modèle de bureau, à la ceinture munie d’une seule rangée de trois tiroirs, reposant sur quatre pieds. Ce bureau plat fit sa réputation : marqueterie de laiton et d’écaille, riches appliques en bronze doré, formes élancées et cambrées se mirent au service d’un meuble élégant, symbole du pouvoir par excellence. Les exemplaires se multiplièrent à partir des années 1710 pour culminer dans les premières années de la Régence. Les formules mises en place par Boulle allaient d’ailleurs définir pendant plus d’un demi-siècle, voire plus, la forme du bureau plat français.

 

Bureau du prince de Condé, dépôt du château de Versailles au musée Condé © RMN-Grand Palais Adrien Didierjean

 

L’exposition permettra de retracer cette évolution des formes et des décors, en réunissant un nombre significatif de bureaux créés par Boulle et à la provenance attestée de longue date, en plaçant côte-à-côte et de manière aussi esthétique que pédagogique les meubles de marqueterie en partie et en contrepartie. À leurs côtés, d’autres pièces essentielles issues du même atelier permettront de compléter ce stimulant panorama et de remettre dans son contexte une production sans nulle autre pareille. Bibliothèques, consoles, gaines, torchères, coffrets, lustres, médailliers ou encore reliure, tous d’illustre provenance, viendront rappeler l’étendue du talent et de la créativité de cet artiste de génie.

Commissariat

Mathieu Deldicque, Directeur du musée Condé

 

Avec la collaboration de Sébastien Evain, restaurateur et expert indépendant, spécialiste en mobilier et objets d’art français du XVIIIe siècle et William Iselin, expert en mobilier et objets d’art français du XVIIIe siècle. Avec le partenariat exceptionnel du Château de Versailles, du château de Vaux-le-Vicomte et de la Bibliothèque nationale de France.

Remerciements

Avec le soutien de la Fondation Al-Thani, des Friends of the Domaine de Chantilly, de Richard Mille, de Sotheby’s, de la Galerie Steinitz, de la Galerie Kugel, de Franky Mulliez, de Sophie et Christopher North et de Giles Ellwood et Philippe Sacerdot.

 

Le catalogue d’exposition est rendu possible grâce au soutien de M. Daniel Thierry.

Mécènes

Informations pratiques

Lieu : Grands Appartements du château

Tarifs

Ouverture de la billetterie en mars 2024