Réserver
FREN
covid-19
Grandes Écuries > Le musée du Cheval
Partager sur

Le cheval, au cœur des civilisations

Le musée du Cheval a été inauguré en juin 2013 dans les 15 salles de la Cour des Remises des Grandes Écuries. À la fois musée d’art et musée ethnologique, il a pour but de faire découvrir l’importance de la relation entre l’homme et le cheval dans toutes les civilisations.

L’histoire des Grandes Écuries

© RMN-Grand-Palais

Le musée du cheval s’attarde sur l’histoire fabuleuse des Grandes Écuries, les plus importantes d’Europe, érigées entre 1719 et 1735 pour le compte de Louis-Henri, prince de Condé. Elles étaient destinées au grand loisir des princes à Chantilly, la chasse. Formant un véritable palais orné de sculptures rocailles, elles pouvaient abriter 240 chevaux !

Une muséographie contemporaine

Le musée du Cheval est destiné à tous les publics, connaisseurs comme néophytes. Sa muséographie résolument contemporaine, avec un grand nombre d’outils interactifs, offre aux visiteurs une approche à la fois pédagogique et ludique du cheval et de son histoire.

Des collections précieuses et inédites

Au total près de 200 objets et œuvres d’art s’offrent à la contemplation des visiteurs : tableaux, estampes, sculptures, manuscrits, équipements équestres…

Les collections témoignent des différentes utilisations du cheval et des formes esthétiques appréciées dans leurs lieux d’origine. Des œuvres rares de Pierre Vernet ou Froment-Meurice sont ainsi exposées.

Des thématiques riches et variées

Les objets et œuvres d’art, répartis sur 15 salles abordent plusieurs thématiques : l’histoire de la domestication du cheval, les différentes races de chevaux dans le monde ou encore l’évolution des formes d’harnachement à travers les siècles. Une salle est ainsi dédiée aux outils inventés par l’homme pour maîtriser sa monture : mors, étriers, éperons…

Une collection rare de vases en verre de Bohème gravés du milieu du XIXe siècle illustre la représentation du cheval dans l’art et plus spécifiquement dans les arts décoratifs.

Le musée retrace également le rôle du cheval par rapport au pouvoir, à la guerre, la chasse ou encore les loisirs. Les courses hippiques, qui font la renommée de Chantilly depuis 1834, sont représentées dans deux salles du musée, une vidéo permet ainsi de découvrir l’évolution de la position des jockeys à travers les époques.
Et pour ravir les enfants, un ensemble exceptionnel d’animaux de carrousel est exposé dans le musée, avec plusieurs chevaux en bois sculpté.

© 5 mars

Parcours famille

Le musée du cheval propose un parcours conçu pour les familles. Au fil des salles, une vingtaine de panneaux interpellent les 7-12 ans par le biais d’anecdotes, de quiz ou de détails techniques sur les œuvres exposées.

Cinq bornes complètent ce dispositif, chacune sollicitant un sens différent : la découverte du cheval et des ses différents univers évoqués dans les salles se fait tour à tour par l’odorat, l’ouïe, la vue ou le toucher. À la fin du parcours, un grand quiz sous forme de roue à tourner reprend l’ensemble des éléments abordés au fil de la visite.